9 Pourquoi les autoclaves de dentaire classe B ?

La norme NF EN13060 de 2004 stipule :
« en France, il est considéré que (…) pour la stérilisation des dispositifs médicaux, seuls les stérilisateurs de type B sont recommandés car ils permettent le traitement des dispositifs médicaux emballés. Les deux autres types de stérilisateurs (S et N) ne répondent pas aux spécificités françaises puisqu’ils sont destinés soit uniquement à des produits non emballés , soit à des produits spécifiques et sont considérés comme des appareils de désinfection. (…) Il est rappelé qu’un dispositif médical non emballé ne peut pas être considéré comme stérile. »

En effet, l’autoclave classe b permet une stérilisation totale des objets pleins (instrumentation…), creux (récipients…) ou poreux (compresses, champs, blouses tissées ou non tissées…) avec ou sans emballage. La pompe à vide d’un autoclave de classe B est beaucoup plus puissante qu’un autoclave de classe S, le vide d’air est total ce qui est indispensable car la présence d’air provoque des variations de pression.

Quelles précautions prendre ?
Il est indispensable de s’assurer de la qualité de l’eau utilisée : les autoclaves sont alimentés en eau par un réservoir d’eau déminéralisée ou par connexion directe au réseau d’eau courante dans le cas où l’autoclave est équipé d’un déminéralisateur d’eau (exemple : l’autoclave Sterilclave modèle BHD).

Qu’est-ce que le cycle « prion » ?
Il s’agit du cycle de stérilisation le plus efficace, recommandé par les autorités françaises, il consiste en un programme de 18 minutes à 134°C. La circulaire ministérielle n°138 du 14/03/2001 précise les « précautions à observer lors de soins en vue de réduire les risques de transmission d’agents transmissibles non conventionnels (A.T.N.C) » elle stipule entre autre :

« L’autoclavage sterilisateur dentaire est le seul procédé de stérilisation validé comme capable d’inactiver l’infectiosité liée aux ATNC (…). Les autoclaves pour charge poreuse doivent être réglés en routine pour obtenir une température de stérilisation de 134°C pendant une durée d’au moins 18 minutes. Aucun autre mode de stérilisation (chaleur sèche, irradiation, oxyde d’éthylène,…) n’est recommandé pour l’inactivation des ATNC ».

Qu’est-ce que la chaîne de stérilisation ?
L’autoclavage s’inscrit dans la chaîne de stérilisation composée des étapes suivantes :
1-    décontamination dans un bain détergent et désinfectant.
2-    Nettoyage en bac à ultrason contenant une solution enzymatique et désinfectante.
3-    Rinçage et séchage.
4-    Emballage dans des sachets de stérilisation ou des gaines de stérilisation. L’emballage permettra de conserver la stérilité du matériel après sa sortie de l’autoclave pendant 3 à 12 semaines. La fermeture des emballages peut se faire au moyen de rubans de stérilisation ou d’une thermosoudeuse.
5-    Stérilisation en autoclave à vapeur d’eau.
6-    Vérification de la stérilisation.

voir plus:

http://www.dentaltools.fr/category-61-b0-St%C3%A9rilisation-du-mat%C3%A9riel-dentaire.html

Comments are closed.