21 Fonctionnement d’un autoclave classe b à vapeur

Essentiellement, l’autoclave classe b est une sorte d’autocuiseur qui utilise de la vapeur sous pression comme agent stérilisant. L’augmentation de la pression (au-dessus de la pression atmosphérique) permet à la vapeur d’atteindre des températures plus élevées. La pression supplémentaire rend la température d’ébullition de l’eau plus élevée, autour de 20°C de plus. Ce phénomène d’augmentation de chaleur permet d’optimiser efficacement la capacité de la vapeur à tuer. Ceci provient de sa chaleur latente de vaporisation. La chaleur latente de vaporisation est la quantité de chaleur qui est requise pour convertir l’eau bouillante en vapeur. Cette chaleur de conversion est assez importante par rapport à la quantité de chaleur nécessaire pour faire chauffer de l’eau.

80 kcal/mol sont nécessaires pour obtenir un litre d’eau bouillante, alors que la conversion de l’eau bouillante en vapeur nécessite 540 kcal/mol. Cela signifie que la vapeur à 100°C possède près de 7 fois plus de chaleur que l’eau bouillante.

La propriété intéressante de la vapeur est qu’elle a la capacité de pénétrer les objets qui ont une température plus froide. Dès que la vapeur rencontre une surface plus froide, elle se condense en eau sur cet objet. Cela réduit efficacement la quantité de vapeur d’eau présente. Cette pression négative de la vapeur attire plus de vapeur vers la zone froide. La condensation continue de se produire tant que la température de la surface de condensation est inférieure à celle de la vapeur. Cela permet un chauffage rapide des surfaces, la pénétration des matériaux denses, la dénaturation des protéines et la stérilisation des micro-organismes.
Temps de destruction thermique

Le temps de destruction thermique (TDT) est utilisé pour déterminer combien de temps il faut pour tuer des micro-organismes spécifiques à une température et une suspension données. Pour simplifier, le taux de destruction est directement proportionnel à la concentration de micro-organismes à un moment donné. Si vous augmentez la température de votre processus de stérilisation, cela a pour effet de diminuer le temps de destruction thermique. Abaisser la température de traitement augmente le temps de destruction thermique. Il est préférable d’appliquer des températures plus élevées pour des périodes plus courtes.
On considère l’autoclavage comme étant la méthode de stérilisation la plus efficace et la plus fiable. Les autoclaves à vapeur fonctionnent sur la base d’une relation entre temps et température. Des températures plus élevées sont importantes pour une destruction plus rapide des micro-organismes. Des temps de stérilisation plus longs sont nécessaires pour des charges plus importantes, de grands volumes de liquides et des matériaux denses. Les températures et les pressions les plus souvent utilisées dans un autoclave à vapeur sont de 115°C à 10 psi (livres par pouce carré), 121°C à 15 psi et 132°C à 27 psi. L’autoclave à vapeur est adapté la verrerie, les milieux biologiques, les pansements chirurgicaux, les déchets biologiques, etc.
produits connexes:

http://www.dentaltools.fr/category-61-b0-St%C3%A9rilisation-du-mat%C3%A9riel-dentaire.html

License

Fonctionnement d'un autoclave classe b à vapeur Copyright © by missing324. All Rights Reserved.

Feedback/Errata

Comments are closed.